PHOTOVOLTAIQUE

QU’EST-CE QUE L’ÉNERGIE PHOTOVOLTAÏQUE ?

Les panneaux photovoltaïques produisent de l’électricité grâce au rayonnement solaire. Le producteur choisit de vendre la totalité de l’électricité, vendre le surplus ou être en autoconsommation sans vente.

Photovoltaïque tresses

Photovoltaïque auto consommation totale

DIFFÉRENTS SENS POUR LE MÊME TERME

L’autoconsommation est un terme qui peut s’entendre selon deux sens :

  • le sens physique, celui des électrons, régis par les règles d’électricité
  • le sens économique, celui des kWh, comptabilisés au compteur
DU POINT DE VUE DU FLUX ÉLECTRIQUE

L’électricité va au point de consommation le plus proche puisqu’elle suit le chemin le plus court. Elle est donc prioritairement consommée sur le lieu de production. Ainsi, lorsque le producteur produit et consomme en même temps, c’est « son » électricité qu’il consomme, qu’elle transite ou non par le réseau public, qu’elle soit vendue ou non.

DU POINT DE VUE DU FLUX FINANCIER

On parle généralement d’autoconsommation lorsque l’électricité photovoltaïque produite est consommée par le producteur, sans vente d’électricité et donc sans que les kWh soient comptabilisés au niveau du compteur public.

Le taux d’autoconsommation correspond à la part de production d’électricité photovoltaïque qui est consommée sur place instantanément :

Autoconsommation (%) = Production consommée sur place / production totale

Le taux d’autoproduction correspond à la part de consommation d’électricité qui est produite instantanément sur place par l’installation photovoltaïque : 

Autoproduction(%) = Consommation produite sur place / consommation totale

Dans certains cas, le taux de couverture est assimilé au taux d’autoproduction : il correspond donc à la part d’électricité consommée couverte par la production instantanément.

Dans d’autres cas, le taux de couverture correspond au rapport entre la production totale annuelle et la consommation totale annuelle :

Couverture (%) = Production annuelle/consommation annuelle

Dans ce cas, ce taux ne reflète pas l’autoconsommation physique : il est l’objet uniquement d’un bilan énergétique.

Photovoltaïque camblanes

Photovoltaïque auto-consommation + revente de surplus

Dans le cas de l’injection du surplus (avec ou sans vente), l’installation est raccordée au réseau avec un seul compteur Linky qui permet de compter dans les deux sens (production et consommation).

L’électricité est :

  • soit consommée instantanément par le producteur
  • soit injectée sur le réseau pour être :
    • vendue ou
    • cédée sans rémunération au gestionnaire de réseau, ce qui est autorisé pour les installations inférieures ou égales à 3 kW.

Quel que soit le mode d’injection au réseau, il est obligatoire de déclarer l’installation au gestionnaire de réseau.

Pour rappel, la puissance de raccordement qu’il est demandé de préciser dans les formulaires de demande de raccordement n’est pas nécessairement la somme de la puissance des onduleurs. Il s’agit de la puissance maximale qui sera réellement injectée dans le réseau de distribution, elle peut donc être inférieure à la puissance cumulée des onduleurs.

Photovoltaïque gironde energical

Photovoltaïque revente totale

Dans le cas de la vente de la totalité, l’installation est raccordée au réseau avec un compteur de production en parallèle du compteur de consommation.

La totalité de l’électricité produite est vendue. Une partie peut être consommée physiquement par le producteur si la consommation et la production ont lieu simultanément : dans ce cas, l’électricité produite est d’abord vendue via le compteur de production puis achetée via le compteur de consommation. On parle alors d’autoconsommation du point de vue du flux électrique.